Mon Dec 12, 2016 3:10PM
Le président syrien, Bachar al-Assad. (Photo d'archives)
Le président syrien, Bachar al-Assad. (Photo d'archives)

Le chef des Catholiques, le pape François, a envoyé une lettre au président syrien Bachar al-Assad dans laquelle il a compati à la douleur du peuple syrien et condamné toute sorte d’extrémisme avant d'appeler toutes les parties concernées à œuvrer pour couper court à la guerre en Syrie.

C'est Mgr Mario Senari, nonce apostolique à Damas qui a remis la lettre du pape au président syrien.

Mgr Mario Zenari, nonce apostolique à Damas. ©RV

Le pape François a dénoncé l’extrémisme et le terrorisme et demandé à la communauté internationale de faire des efforts en vue de mettre fin à la guerre en Syrie et de rétablir la paix dans ce pays qui était un modèle de coexistence entre diverses cultures et diverses religions.

De son côté, le président Bachar al-Assad a félicité Mgr Zenari pour avoir été créé cardinal (Il est rare en effet de voir un nonce apostolique devenir cardinal dans l’exercice de ses fonctions), disant que sa reconduction sans ses fonctions par le souverain pontife traduisait la grande importance accordée par ce dernier à la Syrie et à son peuple.

« Le gouvernement et le peuple syriens sont résolus à rétablir la sécurité et la stabilité dans leur pays. Nous travaillons encore sur un compromis qui est le meilleur moyen d’accéder à cet objectif », a précisé Bachar al-Assad.