Tue Nov 22, 2016 2:47PM
Soldats de l'OTAN. ©Flickr #OTAN
Soldats de l'OTAN. ©Flickr #OTAN

Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a souligné, mardi 22 novembre, que son pays prendrait toutes les mesures nécessaires pour défendre et protéger ses frontières face à l'extension "agressive" de l'OTAN vers l'Est.

Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin. ©RT #Russie

Depuis 2014, l'OTAN a étendu sa présence vers l'est de l'Europe sous prétexte de l'ingérence russe dans l'est de l'Ukraine, suscitant ainsi l'inquiétude des autorités russes. 

L'agence Sputnik a ajouté que Moscou a, à maintes reprises, rejeté les allégations de l'OTAN selon lesquelles la Russie aurait été impliquée dans le conflit de l'est de l'Ukraine, et mis en garde contre la présence militaire et les actes provocateurs de l'Alliance atlantique à proximité des frontières russes.

" La Russie entreprendra toutes les mesures nécessaires pour défendre ses frontières face à l'extension de l'OTAN, qui est un bloc agresseur ", a précisé M. Peskov.