Sat Jul 22, 2017 12:35PM
Des éléments du groupe terroriste d’Ahrar al-Cham en Syrie. ©Reuters
Des éléments du groupe terroriste d’Ahrar al-Cham en Syrie. ©Reuters

Les groupes terroristes Ahrar al-Cham et Hayat Tahrir al-Cham se sont mis d’accord sur un cessez-le-feu à Idlib et sur leur retrait du poste frontalier de Bab al-Hawa à la frontière avec la Turquie.

Selon l’agence de presse russe Sputnik citant le porte-parole d’Ahrar al-Cham (Proche des frères musulmans et soutenu par Ankara), Mohammad Abu Zeyd, les groupes terroristes rivaux Ahrar al-Cham et Hayat Tahrir al-Cham (soutenu par l'Arabie saoudite) ont convenu d’un cessez-le-feu, le vendredi 21 juillet, après des jours de combats violents dans la province syrienne d’Idlib.

D’après cette déclaration, Ahrar al-Cham et les autres factions terroristes se retireront également du poste frontalier de Bab al-Hawa, en cédant ainsi le contrôle à « l’administration civile ».

La réunion lors de laquelle ce cessez-le-feu a été obtenu a eu lieu au poste frontalier de Bab al-Hawa entre les commandants de premier plan des deux groupes terroristes, avec à leur tête Abu Jaber al-Cheikh, chef de Hayat Tahrir al-Cham, et Abu Ammar al-Omar, chef d’Ahrar al-Cham.

Les affrontements entre ces deux groupes terroristes ont éclaté, le 18 juillet dernier, dans la banlieue du nord de la province syrienne d’Idlib, à proximité de la frontière turque et ils ont pris de l’ampleur dans les régions proches de Bab al-Hawa. 

Lire aussi: Le Front al-Nosra a pris le contrôle total de la ville d’Idlib